Bienvenue

Une très cordiale bienvenue sur notre site. Depuis plus de 20 ans, 'Vivre Autrement' a offert à des milliers de participants des pistes et des outils de développement personnel et spirituel qui permettent à chacun de poursuivre sa recherche de vie, trouver ou renforcer son ancrage intérieur, se recentrer. Chacun-e peut découvrir un “mieux vivre” pour soi-même, à plus de 2000 mètres, au chalet Le silence qui chante dans un hameau alpestre niché paisiblement au flanc d’une montagne, dans un cadre alpin serein et majestueux, et lors de stages de week-end à Lausanne.

Depuis 1992, les ateliers ‘Vivre Autrement’ offrent un espace de développement personnel, d’épanouissement et de liberté dans un respect complet du cheminement individuel de ses participant-e-s.

Videz-vous

Écrit par l’Institut de Désapprentissage le . Publié dans Désapprentissage

Parfois nous nous trompons tellement nous-mêmes

et nous sommes tellement pleins de nous-mêmes,

que nous en arrivons à penser que nous savons vraiment ce qui est le mieux pour quelqu’un d’autre.

Comment cela pourrait-il être vrai ?

Cela ne vaut même pas l’effort de le figurer.

Ce n’est pas votre affaire.

Videz-vous du désir de corriger, diriger, contrôler ou influencer qui que ce soit.

Ecoutez humblement pour ce qui est

divinement juste pour vous 

et que ceci dirige toutes vos actions.

Ceci pourrait vous permettre de vous libérer

de beaucoup de soucis chargés d’anxiété, 

et pourrait constituer un des dons les plus libérateurs

que d’autres aient jamais reçu de votre part.

(Educare Unlearning Institute, 13/1/15)

La dîme inspirée ou comment manifester l’abondance

Écrit par Pierre le . Publié dans Blog

Lionel Fifield est un de ces Australiens qui vous fait vous réjouir d’être humain. Il est l’initiateur d’une pratique que j’ai moi-même adoptée pendant de très nombreuses années et que j’enseigne encore dans mes stages sur l’argent.

La plupart des gens connaissent au moins de nom la dime, cette très ancienne pratique consistant à donner 10% de ses revenus à la charité, ou un temple, une église, un mouvement. Le grand « hic » avec cette pratique institutionnelle est qu’elle tant à devenir mécanique et sans inspiration aucune, voire un acte accompli avec un lourd sens du devoir, ce qui en déforme complètement le sens et surtout en tue la joie.

Alors Lionel a « réinventé » la dime (que vous pouvez commencer en donnant 2, 3 ou 5% au lieu de 10%) de la façon suivante : chaque mois (ou chaque fois que vous recevez votre paie – dans les pays anglo-saxons c’est souvent tous les quinze jours), vous prélevez vos 10% et vous les envoyez à une personne (ou une action, une organisation) qui vous inspire réellement avec une lettre expliquant pourquoi cette personne vous inspire tellement. Et votre dime est toujours le premier 10 % de votre revenu, pas le dernier. Même pendant la période de 30 mois de chômage sans indemnités que j’ai passée entre 1990 et 93, j’ai continué à donner la dime de mes souvent très modestes revenus – et je n’ai jamais été en manque ! Car chaque fois que vous donnez quand votre porte-monnaie crie famine, vous affirmez l’abondance de l’univers et que cette abondance est votre héritage d’enfant de l’univers.

Costa Rica et l’énergie renouvelable

Écrit par Pierre le . Publié dans Positif

Le pays entier de Costa Rica fonctionne maintenant entièrement au moyen d’énergies renouvelables.  En comptant principalement  sur l’énergie hydroélectrique, Costa Rica n’a pas utilisé de combustibles fossiles pour générer son électricité depuis le début de cette année.

De fortes pluies durant ces dernières années ont permis aux centrales hydroélectriques d’être la source principale d’électricité pour le pays, complémentée avec  l’énergie géothermique, éolienne, biomasse et solaire en cas de besoin.

Evidemment, ce pays de l’Amérique Centrale  a certains avantages. Costa Rica est un petit pays de seulement  51 000 km2  (ca. 9,000 km2  de plus que la Suisse) et une population d’à peu près 5 million. Ses besoins sont aussi plus bas du fait que Costa Rica n’a pas d’industrie manufacturière. Ses industries principales sont l’agriculture et le tourisme, surtout l’écotourisme. Non seulement les énergies renouvelables sont meilleur marché.  elles aident également à protéger leurs richesses naturelles – les parcs et réserves nationales.  

Mais une dépendance complète aux énergies renouvelables doit aussi prévoir d’autres sources  d’appoint. Par exemple, des pluies imprévisibles pourraient compromettre la capacité des centrales hydroélectriques de produire suffisamment d’énergie. C’est pourquoi Costa Rica veut capitaliser sur ses nombreux volcans et investir dans un projet géothermique  de grande envergure. Le but est d’être sans CO2 d’ici 2021.

Le Danemark obtient 40% de son électricité par des énergies renouvelables et son but est d’être sans CO2 en 2050. La Suède, la Bulgarie et l’Estonie ont déjà accompli leur but pour 2020. 

Source: The Christian Science Monitor, 27 mars 2015

Les singes ont leur Croix Rouge!

Écrit par Pierre le . Publié dans Positif

Les spectateurs d’une gare régionale de la cité de Kanpur au Nord de l’Inde regardèrent fascinés quand un singe est venu au secours d’un de ses congénères qui avait été électrocuté par les câbles à haute tension et rendu totalement inconscient. Le singe fut filmé soulevant le corps inanimé de son ami, le secouant, le trempant dans une grande gouille d’eau boueuse, mordant sa peau et sa tête et s’occupant du corps inanimé jusqu’à  ce qu’il reprit du poil à la bête (c’est le cas de le dire !) Au bout d’un moment, le deuxième singe reprit conscience, ouvrit les yeux et commença à se déplacer.(Source : New York Times du 25/12/2014)

La force de la conscience

Écrit par Pierre le . Publié dans Blog

Le Dr. David R Hawkins fut non seulement un des tout grands psychiatres américains de la 2è moitié du siècle passé et un des pères de la kinésiologie moderne, il fut également un grand illuminé dont les ouvrages d’un non dualisme sans équivoque marquèrent son époque.

Hawkins établit une classification des niveaux de conscience de -20 à +1000 qui est fascinante. -20, le niveau le plus bas, est celui de la honte, suivi de la culpabilité (-30), de l’apathie (-50) … de la peur (-100), etc Tous ces niveau sont dans le négatif, le noir. Le seuil entre le négatif et le positif est 200 (le courage)… avec toute une série de niveaux qui passent par l’acceptation (+350), l’amour (+500), la joie (+540), la paix (+ 600) pour aboutir à l’illumination (+850 à +1000). Il s’agit d’une échelle logarithmique, à savoir que le courage (200) est beaucoup plus avancé que deux fois 100 (la peur).

S'accepter soi-même

Écrit par l’Institut de Désapprentissage le . Publié dans Désapprentissage

L’amour commence avec l’acceptation.

S’accepter soi-même à chaqiue instant demande du travail spirituel.

Malheureusement il n’existe pas de raccourcis.

L’amour de Dieu pour vous coule par le canal

de votre amour et de votre accepation de vous-même.

(Paul Ferrini, Everyday Wisdom, avec autorisation.)

 

Pour des maisons écologiques, les africains ont recours… à la boue

Écrit par Pierre le . Publié dans Positif

Pendant des années, la construction d’une maison en milieu rural au Mali impliquait l’abattage de ces arbres de plus en plus rares et du haut-voltige financier pour économiser l’argent pour acheter un toit en tôle ondulée. Mais depuis quelques années, les familles de tournent vers un modèle de maison inspirée des Nubiens (Soudan) entièrement en briques à base de terre, y compris les toits en forme de dôme. Ceci a le grand avantage de ralentir la déforestation, qui dans certaines régions avait dépassé le seuil critique et en plus de cela gardait les maisons bien plus fraîches qu’un toit en tôle ondulée. 

Ce style d’architecture a en fait un long passé au Mali, mais sans les dômes en briques de boue séchée, qui constituent l’innovation principale. On ne dépense littéralement rien en matières premières et en plus de cela les voisins vous aident gratis! C’est gagnant-gagnant et sur le plan écologique, et sur le plan social.

L’Association  (internationale) la Voûte Nubienne , une ONG quoi promeut ce type de projet, forme des maçons au niveau local dans le savoir spécifique nécessaire pour construire les voûtes. La Convention Cadre des Nations Unies sur le changement climatique donne l’exemple de cette démarche comme le type de changement bas de gamme et très efficace nécessaire pour couper les émissions carbone.
(Source : Christian Science Monitor et Thomson Reuters Foundation)

L'énergie gratuite pour demain?

Écrit par Pierre le . Publié dans Blog

L’économiste américain Jeremy Rifkin, un des penseurs les plus originaux des USA,  conseiller de l’Union européenne, estime que la société capitaliste, dont le leitmotiv et le moteur fondamental est le besoin de posséder, va petit à petit être remplacé dans les 25 à 30 années à venir par un modèle dominé par le partage et l’échange. Selon Rifkin, « les entreprises florissantes de demain  partageront des données. Elles ne vendront plus des produits en réalisant de gros bénéfices sur la base des prix des transactions reposant sur l’offre et la demande » ce qui fait que les théories d’Adam Smith, père fondateur du capitalisme, passeront à la trappe ... ou au musée.

Tourner la joue

Écrit par l’Institut de Désapprentissage le . Publié dans Désapprentissage

(Ce texte accompagne le blog de cette semaine)

Quand vous voyez avec votre Vrai Soi
Vous voyez le Vrai Soi des autres, même
Quand ils vous attaquent.
Vous regardez au-delà des masques qu’ils portent pour déceler leur essence.
Vous comprenez qu’ils projettent leur haine d’eux-mêmes sur les autres parce que cela leur fait trop peur de la regarder en face.
Alors vous n’attaquez pas en retour.
Vous leur rappelez simplement qui vous êtes et vous leur offrez l’amour dont ils ont désespérément besoin mais ne savent comment demander. 

(Paul Ferrini, Everyday Wisdom, avec autorisation.)

 

De l’amour, de la part du dissident le plus célèbre de la Chine

Écrit par Pierre le . Publié dans Positif

Après avoir passé des années en prison suite à sa condamnation, Liu Xiaobo envoie  le message qu’il n’a aucun ennemi personnel. Comme d’autres dissidents au cours de l’histoire, peut-être trouve-t-il de la force en embrassant ses persécuteurs.  

Liu Xiaobo, le dissident politique le plus célèbre de la Chine, a maintenant purgé près de la moitié des onze ans de sa peine de prison.  En 2009, il fut reconnu coupable de subversion pour avoir demandé la fin du régime à parti unique.  Il se vit  décerner le Prix Nobel de la Paix en 2010 mais ne fut pas autorisé à assister à la cérémonie et une chaise vide symbolique le remplaça.  Ensuite, pendant cinq ans,  un silence complet enveloppa cet écrivain prolifique.  Jusqu’à récemment. Un ami et collègue écrivain d’Allemagne, Liao Yiwu, a pu obtenir un message de M. Liu: “Je suis OK.  Ici, en prison, j’ai pu lire et réfléchir sans arrêt.  Au fur et à mesure de mes études  je suis devenu de plus en plus convaincu que je n’ai aucun ennemi personnel.”

Le fait que Liu ne ressent aucune animosité contre ses geôliers ou les fonctionnaires du parti communiste qui l’ont banni lui et ses écrits reflète ses dernières paroles lors du jugement du tribunal: 

La subjectivité fondamentale du réel

Écrit par Pierre le . Publié dans Blog

Un concept qui  fait des progrès de plus en plus rapides est la compréhension que notre regard sur la vie est fondamentalement subjectif, plus même, que nous créons notre propre réalité par notre façon de voir les choses, souvent au-delà de tout ce que nous imaginons. Une métaphysicienne américaine du 19è siècle, Mary Baker Eddy, l’exprimait bien quand elle disait «Tout est aussi réel que vous le rendez. Ce que vous voyez, entendez, ressentez est un mode de conscience et ne peut avoir aucune autre réalité que celle que vous lui accordez».

J’entends tout de suite les sceptiques ou les cyniques s’exclamer : « Ah bon, et si au milieu de la nuit une bande de tueurs ethniques fous défoncent la porte de votre maison pour venir assassiner tout le monde et que vous vous trouviez face à face avec eux, vous allez créer votre propre réalité ? Vous rigolez mon ami ! »  Et pourtant, c’est exactement ce que fit ce guérisseur spirituel du Rwanda, pendant le grand génocide qui embrasa son pays en 1994. Avec des affirmations spirituelles silencieuses qui contredisaient tout ce qu’il voyait et entendaient, il a tenu les assassins à distance, qui, deux heures plus tard, sont repartis de chez lui, complètement transformés après avoir avoué tous leurs précédents crimes. Vous trouverez ce récit dans mon petit livre Vivre sa spiritualité au quotidien (Ed. Jouvence, p.122)

Cette compréhension est un outil merveilleux et si simple pour assumer la responsabilité entière de sa vie. Quand vous savez que vous créez votre propre réalité par votre façon de voir les choses, il n’y a plus personne ni rien à rendre responsable de vos problèmes. Ce thème est abordé dans notre stage « Assumer joyeusement la pleine responsabilité de sa vie » (Voir notre programme sur ce site).

 

Désir

Écrit par l’Institut de Désapprentissage le . Publié dans Désapprentissage

De demander quelque choseau au niveau du mental n’est pas assez.Vous devez demander avec tout votre être.

Toute manifestation est basée sur le désir. Sans désir, il y a une manifestation minime.

Quand vous tentez de réaliser quelque chose à moitié, sans enthousiasme, vous réussissez seulement à moitié.

Mais ce que vous cherchez avec toute votre énergie et une intention sans faille qui surmonte tous les obstacles, se réalise.

Votre vie se manifeste là où vous mettez votre énergie.

Ou comme l’a dit Jésus, « Là où est ton cœur, là sera ton trésor. »

(Paul Ferrini, Everyday Wisdom, avec autorisation.)

 

Une église-mosquée-synagogue pour tous à Berlin

Écrit par Pierre le . Publié dans Positif

Ce texte est extrait d’un article par Tom Lawson qui est apparu (en anglais) dans YES Magazine du 08 juin 2014.
En vue des récents événements en France, en Belgique et d’un sentiment grandissant anti-musulman et anti-sémite en Europe, il est bon de montrer qu’un peu partout dans le monde, il y a aussi des petites pointes de lumière: des individus et des organisations qui affirment que les valeurs communes sont plus importantes que les différences, la coopération plus bénéfique que l’agression et que l’amour est plus fort que  la haine et peut vaincre tous les obstacles à l’unité.  

En 2009, des archéologues ont excavé au centre de Berlin les fondations de ce que l’on pense avoir été une des premières églises de la ville,  l’Eglise St Pierre, construite au 12ème siècle, où se trouve maintenant le quartier de Petriplatz. L’église fut détruite durant la deuxième Guerre Mondiale. Ce lieu, autrefois dominé par un grand édifice de style roman, n’est plus qu’un terrain vague mais, selon les plans prévus, cela va changer!

Quand le mot "obscénité" est inadéquat

Écrit par Pierre le . Publié dans Blog

lovelose

Le mois passé, lors du Forum Economique Mondial à Davos, l’ONG britannique Oxfam a révélé des statistiques qui laissent plus que songeur.

Dans un rapport intitulé : Richesse : avoir tout et vouloir encore plus », Oxfam révèle que la richesse combinée du 1% le plus riche de la planète dépassera celle des 99% restant en 2016 …et les inégalités continuent à croître !

« Voulons-nous vraiment vivre dans un monde où 1% possède plus nous tous  additionnés? »  demande Winnie Byanyima, directrice exécutive de l’ONG britannique.

Ces inégalités sont dues essentiellement à un système économique devenu fou, où la finalité du système est la production de toujours plus d’argent et de bénéfices, au détriment de finalités sociales ou écologiques. Il est évident qu’un tel système ne peut durer indéfiniment, car les tensions qu’il génère deviendront à un moment tellement explosives que le système ne tiendra pas. 

Face à cette absurdité, que puis-je faire, moi ? Une première démarche est d’apprendre l’immense joie d’une vie simplifiée. Car dans un monde de consommation frénétique, où l’individu se projette sans cesse en dehors de lui-même, on découvre une joie personnelle profonde (et aussi un témoignage social fort) dans une vie débarrassée de l’inutile – je peux le dire pour l’avoir pratiqué depuis près de 50 ans. Alors à ceux qui voudraient vraiment faire le premier pas, venez participer au stage « Simplifier ma vie… pour être moi-même » que nous donnons du 26 au 28 juin dans le cadre totalement dépouillé des mayens de Bréona. Cela pourrait être un nouveau départ pour vous ! (Voir notre programme sur ce site).

 

Tenir l’espace pour l’autre

Écrit par l’Institut de Désapprentissage le . Publié dans Désapprentissage

Quand votre ami-e ou votre partenaire est triste ou fâché-e, vous avez besoin de savoir que ces sentiments sont leur responsabilité, pas la vôtre.

Vous les avez peut-être déclanchés mais vous n’êtes pas leur cause ultime et vous n’êtes pas responsables de changer ce que cette personne ressent.

Cela ne signifie pas que vous arrêtez d’être préoccupés pour eux. Vous pouvez être profondément concernés sans assumer une responsabilité qui ne vous appartient pas. 

Parce que vous ne vous appropriez pas une culpabilité qui ne vous appartient pas, vous restez émotionnellement libres de répondre à l’autre personne d’une façon aimante.

(Source : Paul Ferrini, Everyday Wisdom, reproduit avec la permission de l’auteur).

Ouvrages de Pierre Pradervand

Pierre est l'auteur d'une quinzaine d'ouvrages parus en 13 langues. Découvrez les sur cette page.

Témoignages

Des participants à nos ateliers nous ont offert quelques témoignages touchants, à découvrir sur cette page

Contact

Vivre Autrement de Pierre Pradervand
Tél. +41 (0)22 784 15 71
ou +41 (0)79 360 30 61
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.